Conseils

Les premiers jours avec votre chiot


L'arrivée du chiot doit être préparée bien avant le retour de chez l'éleveur.Il faut prévoir quel sera l'espace de vie du chiot pour s'y tenir dès la première nuit. Rangez la maison de façon à ce qu'aucun objet dangereux ni produit toxique ne soit à sa portée.Afin que le chiot prenne conscience de son nouvel entourage (espace et personnes), il faut lui faire visiter les lieux et lui signifier rapidement les limites qui lui sont imposées. Cette notion de limite territoriale est le premier pas vers l'obéissance et vers l'écoute du maître.Evitez de le montrer à tous les amis et voisins le premier jour. Il doit, au contraire, bien savoir qui sont les membres de SA famille. Cela lui permettra de savoir qui il faut écouter. De plus le chiot est parfois stressé d'avoir quitté sa "famille natale" et il est difficile et fatigant pour lui de voir un défilé à la maison dès son arrivée.

Conseils pratiques

Voici quelques conseils pratiques à suivre les jours suivants l'arrivée du chiot :

- Permettre au chiot, au moins les premières nuits, de dormir dans la chambre des maîtres car il pourrait pleurer ou aboyer à cause de l’éloignement soudain de tous les membres de son groupe familial. Le chiot dormira toute la nuit et réussira plus facilement à retenir urine et selles jusqu’au lendemain matin (en revanche, s’il est isolé du groupe, il se réveillera fréquemment, s’agitera et fera ses besoins à chaque fois).

- Pour encourager l’évacuation de l’urine et des selles à l’extérieur, promener le chiot plusieurs fois par jour (après chaque repas, chaque sieste ou nuit, un jeu...) et récompenser chaque élimination correctement effectuée. Il est préférable de ne pas utiliser de journaux (sinon un double apprentissage aurait lieu et le chiot pourrait continuer à faire ses besoins à l’intérieur de la maison une fois adulte, même si les journaux ne sont pas présents).

- Sortir le chiot en ville ou à la campagne, même si le programme vaccinal n’est pas encore achevé. Il est conseillé d’éviter les zones fréquentées par un grand nombre de chiens pour réduire le risque de transmission de maladies.

- Visiter au moins deux fois par semaine un lieu très bruyant et fréquenté par de nombreuses personnes comme un marché, la gare, le centre-ville un samedi après-midi.

- Encourager le chiot à s’approcher d’autres chiens (de grande ou petite taille, mâle ou femelle) et à interagir avec eux. Ainsi, ils perfectionneront leur communication et leurs rituels sociaux.

- Favoriser le contact entre le chiot et les êtres humains (enfants, hommes, femmes, personnes âgées).

Devenir famille d'accueil 

Etre famille d'accueil pour un chien, chat ou autre animal de compagnie, cela peut faire toute la différence pour aider un animal dans le besoin, ainsi que le refuge dont il vient ! Voici ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

Etre famille d’accueil pour animaux, c’est un peu comme être famille d’accueil pour les enfants. On recueille un animal (un chien, un chat, un rongeur) qui a eu une vie difficile, qui a été abandonné, et qui cherche un nouveau foyer.

En attendant qu’il trouve de nouveaux propriétaires, l'animal sera gardé par une famille d’accueil qui aura pour fonction de prendre soin de l’animal, et dans certains cas de le sociabiliser, lui redonner confiance en l’Homme. En effet, certains animaux ont été maltraités avant d’arriver en famille d’accueil


Pourquoi devenir famille d'accueil pour un animal issu d'un refuge ?

A l'heure du déconfinement, les refuges animaliers sont sous pression à cause du Covid-19. Prendre un animal de refuge sous son aile, cela revient à libérer une place en refuge, en plus de soulager les équipes qui en prennent soin sur place !

Si vous le pouvez, devenir famille d'accueil pour un chien ou chat de refuge sera une façon concrète de venir en aide à votre association ou refuge préféré.

Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas adopter un animal pour telle ou telle raison, mais vous avez du temps et de l'énergie à consacrer à un animal pendant plusieurs mois, devenir famille d'accueil peut être une excellente option.

Souvent, on se sent démuni face à l'ampleur d'une cause. Comment aider les centaines de milliers d'animaux dans le besoin en France ? Devenir famille d'accueil, c'est une action qui fait toute la différence, et qui change la vie d'un animal, non seulement en lui évitant l'euthanasie, mais en l'aidant à faire une transition vers sa nouvelle vie, au sein de sa future famille adoptive. 



Comment devenir famille d’accueil pour un chien ou chat de refuge ?

Pour devenir famille d’accueil, il vous faudra vous rapprocher d’une association de protection des animaux.

Ce sont ces associations qui viennent en aide aux animaux abandonnés mais, faute de structures d’accueil, elles comptent sur la générosité de familles pour prendre en charge l’animal en attendant ses nouveaux propriétaires.

Les refuges également préfèrent confier certains des animaux recueillis en famille d'accueil : les plus âgés ou malades, par exemple, qui ne supoprtetnt pas de vivre en refuge.

Néanmoins, il est important de trouver une association digne de confiance. Pour cela, il faut beaucoup s’informer, sur Internet, autour de soi, et surtout aller rencontrer les personnes de l’association ainsi que des familles d'accueil.

Le forum Rescue est spécialisé dans la mise en relation d'associations avec des personnes souhaitant devenir famille d’accueil.



Quelles responsabilités pour la famille d’accueil ?

Si vous n’êtes pas majeur, il vous faudra bien entendu l’accord de vos parents. Cela vaut aussi si l’animal est accueilli dans le domicile parental.

L'environnement nécessaire pour accueillir un animal

Assurez-vous ensuite que vous aurez de quoi recueillir un animal : du matériel, des accessoires pour chien ou pour chat, un jardin si c’est un chien que vous accueillez…

Dans certains cas, l'association peut vous procurer ce qu'il faut, mais il faut se renseigner en amont pour vous assurer que l'animal recueilli aura tout ce qu'il faudra pour être à l'aise.

Si vous vivez dans un petit studio, par exemple, il sera peut-être plus approprié d'accueillir un rongeur qui vit en cage, plutôt qu'un grand chien qui a besoin de se défouler avec beaucoup de balades.

En tant que famille d'accueil, il faut accorder du temps à l'animal

Ensuite se pose la question de la disponibilité : êtes-vous étudiant, au travail plus de 8 heures par jour, sans emploi ? Il est certain que votre disponibilité a une grande importance sur votre capacité à devenir famille d’accueil : s’il n’y a personne a votre domicile plusieurs heures par jour, vous ne pourrez pas accueillir tous les types d’animaux.

Il faudra s'armer de patience

Quand un animal abandonné arrive chez vous, il faut aussi s’attendre à ce qu’il ne soit pas éduqué. Cela signifie que vous pouvez rencontrer des troubles du comportement plus ou moins graves chez ces animaux : malpropreté, destruction du mobilier, agressivité…

Aussi, vous pouvez définir l’espèce et le profil des animaux que vous souhaitez accueillir selon votre situation et votre expérience. Il sera important de faire part de vos attentes et capacités en échangeant avec votre contact au refuge, pour que cette expérience se passe bien pour vous et pour votre petit protégé.

Souvent, lorsqu'une famille adoptive est trouvée, il est très difficile de se séparer d'un animal qu'on a accueilli un certain temps. Mais le jeu en vaut la chandelle : vous aurez sauvé deux vies ! Celle de l'animal accueilli, ainsi qu'un autre chien ou chat qui aura récupéré sa place au refuge.


Qui paye les soins et l’entretien de l’animal ?

Etre famille d’accueil pour animaux est un acte purement bénévole, il faut donner de son temps… et parfois de son argent. Si la plupart des associations s’engagent à couvrir les frais de vétérinaire et de nourriture, il arrive parfois que la famille d’accueil paye la nourriture du chien.

Malgré ces inconvénients, la plupart des familles d’accueil sont ravies de se sentir réellement utiles pour la cause animale, et la satisfaction de voir un animal auparavant abandonné retrouver une nouvelle famille vaut toutes les récompenses.

Si vous êtes certain de pouvoir vous investir pleinement dans l'accueil d'un animal chez vous, lancez-vous ! Vous aiderez un animal dans le besoin, et vous aurez l'immense joie de l'aider à se préparer pour rejoindre sa future famille.


Animalove